Police partout, justice nulle part

Je ne vais pas vous parler de la police qui arrête les méchants, ni du fameux groupe de rock. Car voyez-vous, il y a des choses beaucoup plus importantes dans la vie. Il y a la typographie. Alors, j’entends déjà certains me dire qu’une police de caractères, c’est assez accessoire. Vous lancez Word et vous avez la police Times New Roman par défaut. C’est très bien comme ça. Tout le monde a l’habitude, après tout.

Non. Une police de caractères bien choisie, c’est très important. Vous ne voudriez pas rédiger une facture ou une assignation judiciaire en Comic Sans MS, quand même ? Avouez que ça manque un peu de classe. Ce serait dommage d’envoyer des signaux contradictoires au destinataire du message. La typographie, c’est le premier medium de votre texte, c’est de la science, c’est de l’histoire, c’est de la culture, c’est de l’art, putain ! C’est un moyen d’ajouter une certaine élégance, un certain charme. C’est aussi une affaire de goût.

J’étais justement en train de réfléchir à la mise en page d’un site web. Je vous rassure, rien de formidable, rien de nouveau, pas de hype ou de truc à la mode. Non, c’est pour mon travail et je travaille dans un monde sérieux. Ce qui n’empêche pas un minimum de goût. Un collègue fort aimable m’a d’ailleurs bien aidé à repenser la mise en page. C’est plus clair, aéré, lisible. Je pensais néanmoins que la police par défaut était un peu tristounette.

Sa réponse : « Police Arial partout SVP »

Alors d’abord, police partout, justice nulle part. Ensuite, parce que j’aime bien faire des blagues aux collègues mais il y a des limites, il faut quand même admettre que si le site en question doit être un peu plus sexy qu’un symposium de médecine légale en Silésie, il ne faut pas non plus abuser des enrichissements typographiques. On évitera le style trop chargé, du genre « j’ai découvert qu’on pouvait changer la police avant-hier et depuis, j’en mets partout ».

Mais quand même, une petite Futura ou Century Gothic bien moderne, ça ne mange pas de pain. Si d’aventure le visiteur ne possède pas cette police ou dispose d’un navigateur trop ancien, on se rabattra sans enthousiasme sur Helvetica ou sa mauvaise copie, Arial. On va mettre Century Gothic. C’est joli et tout.

Vous ne voyez pas très bien ou je veux en venir ? Vous n’êtes pas sensible au charme désuet de Garamond ? Vous ne sentez pas dans Futura le modernisme allemand genre Bauhaus ? La lisibilité de Palatino vous laisse froid ? Si je vous dis Hermann Zapf ou François Didot, ça ne vous évoque rien ? C’est bien triste. Vous n’avez aucun goût, en fait ?

Seulement voilà. Century Gothic sous windows, ça a l’air un peu dégueulasse. Bon bah, on va mettre Arial, alors…

Retrouvez la chronique hebdomadaire de mes grands combats sur le podcast « On a toujours raison » !

Publicités

Un commentaire

  1. Georges · décembre 28, 2010

    Tout d’abord, figure-toi qu’un brave père jésuite a rédigé son syllabus de philosophie générale en Comic Sans MS! Et j’ai déjà vu cette police de caractères sur des factures.

    Pour mon mémoire de licence j’ai utilisé Nimbus Sans L. Cependant, je regrette de ne pas avoir utilisé, pour les titres, l’une de mes écritures manuelles (à savoir la gothique).

    Sur un site web, on peut changer la police, mais pourquoi ne pas changer également la couleur de fond, celle des caractères etc.?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s