Trente ans

Je n’attache pas d’importance aux révolutions de la Terre autour du soleil. Je contemple le monde comme il court. Il m’arrive de l’accompagner dans sa fuite. Il m’arrive aussi de m’asseoir et de regarder le chemin parcouru.

En trente ans, j’ai eu l’occasion de voyager, de parler d’autres langues, de réfléchir, de soutenir, de m’opposer, d’écrire des choses intelligentes, de dire des bêtises, de plaire, de déplaire, d’aimer, d’être aimé. C’est tout à fait suffisant pour l’honnête homme que je ne suis pas encore mais que j’aspire à devenir.

Merci pour tous vos gentils messages.

Germain Saval - Profil Google

Publicités

Un commentaire

  1. Nicolas · novembre 9, 2009

    Joyeux anniversaire!
    La pilosité se développe jusqu’à 30 ans. Tu n’auras donc jamais plus de poils que maintenant! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s