7 commentaires

  1. arf · juillet 28, 2009

    Pourquoi une faute de goût ? C’est vachement important le chien du président aux US.🙂

    J'aime

  2. Charline · juillet 28, 2009

    C’est plutôt une belle photo… mais je comprends pas le lien entre Abe Lincoln et un caniche. Ou c’est juste pour se la jouer j’aime les animaux ?

    J'aime

    • Franc belge · juillet 28, 2009

      La photo est quand même bien kitsch, je trouve : l’éclairage, le caniche blanc…😀

      J'aime

  3. Nom d'un chien · juillet 29, 2009

    Desole, mais je ne vois pas ou est la faute de gout, est-ce que vous pouvez expliquer un peu plus ce que vous voulez dire?

    J'aime

    • Franc belge · juillet 29, 2009

      Bien sûr !

      Analysons l’image de manière systématique.

      1) Le thème

      Il s’agit d’un portrait officiel d’un chef d’état. Il est censé évoquer une certaine majesté, au moins une forme d’autorité.

      2) Le sujet

      Abraham Lincoln. Barack Obama. Un chien pris au hasard.

      Le problème, c’est qu’il n’y a aucun rapport entre les trois :
      • Obama avec un chien dans les bras = OK. C’est intime, personnel, chaleureux.
      • Abraham Lincoln et Barack Obama = OK. C’est présidentiel, historique, le symbole est fort (le président de l’abolition et le premier président noir).
      • Les trois ensemble = aucun sens.

      3) La composition

      Elle est plate, comme une juxtaposition. On veut absolument associer Lincoln et Obama. Le problème, c’est qu’on ne fait qu’accentuer le contraste entre la pose hiératique, solennelle de Lincoln au fond et la pose décontractée mais légèrement coincée d’Obama. On a l’impression qu’il essaye de faire bonne figure. J’ai l’impression qu’il a perdu un pari.

      4) L’éclairage

      Très important en photographie. Il est ici passablement kitsch, comme pour ajouter au ridicule. C’est tout l’art du portrait photo à l’américaine qui s’exprime (car c’est une grande tradition populaire aux États-Unis). Lincoln est nimbé dans un halo comme sur la couverture d’un roman de gare. Obama est éclairé par derrière, pour accentuer le contraste avec l’arrière-plan et faire ressortir le personnage. La question qu’a dû se poser le photographe semble être : mais que fout ce chien au milieu ?
      🙂

      J'aime

  4. Touvert · août 29, 2009

    @Franc belge : Excellente analyse de cette photo et des conclusions qu’on peut en tirer. ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s