La république des blogueurs

Un blogueur guadeloupéen a été arrêté et retenu pendant une heure par la gendarmerie vendredi dernier, durant la visite de Nicolas Sarkozy. Il a semble-t-il fait l’objet d’un contrôle d’identité un peu particulier. En effet, un inspecteur en civil, probablement des RG ou de la DST, l’a longuement questionné sur ses opinions politiques et ses motivations. Sur un ton fort civil, heureusement.

J’entends déjà les cris outragés des esprits vigilants nous dire que la démocratie n’est plus, que Pétain est de retour ! Si ces exclamations sont exagérées, l’inquiétude qu’elles révèlent n’est pas sans fondement. Retenir aussi longtemps quelqu’un pour un contrôle d’identité, c’est assez sûrement déraisonnable et à la limite de la légalité. Il n’empêche que la situation en Guadeloupe est particulièrement explosive. Les manifestations sont très violentes et le maintien de la sécurité est une tâche ingrate, compliquée et très dangereuse. Pas étonnant, donc, que les services de l’État fassent tout pour éviter l’agitation.

Mais la phrase qui m’a le plus surpris, on la trouve en conclusion (le gras est de moi) : « quand l’intérêt d’un individu, fusse-t’il le président, justifie que la police viole les droits des citoyens, quand l’arbitraire supplante le droit, on peut se poser des questions sur la santé de notre démocratie. » Je trouve cette dernière phrase étrangement déséquilibrée. Les 1500 gendarmes déployés là-bas pour l’occasion ne l’étaient pas uniquement dans l’intérêt d’un homme, qui jusqu’à preuve du contraire a été démocratiquement élu. En revanche, si des droits ont été bafoués (c’est le cas), c’est ceux d’un seul homme, dans le but de prévenir des débordements et de préserver l’intérêt du plus grand nombre. Je ne veux pas justifier par là une quelconque atteinte au droits fondamentaux de quiconque, je constate simplement une asymétrie toute partisane dans cette simple phrase.

Advertisements

7 commentaires

  1. B. · juillet 1, 2009

    « des droits ont été bafoués (c’est le cas), c’est ceux d’un seul homme, dans le but de prévenir des débordements et de préserver l’intérêt du plus grand nombre. »

    Cette phrase peut s’appliquer et justifier bien des choses quand même. Je crois même qu’on l’a entendue pas mal de fois dans l’Histoire plus ou moins récente…

    Heureusement, tu ne fais que constater une asymétrie partisane dans la première citation. :o)

    J'aime

  2. B. · juillet 1, 2009

    … Parce que sinon, terrain glissant!

    J'aime

  3. Franc belge · juillet 1, 2009

    Tu sais bien que j’adore les terrains glissants. 😉

    Les réductions ad hitlerum/petainum/stalinium m’impressionnent assez rarement.

    Je m’interroge simplement sur le bien fondé du raisonnement : « on interroge un homme pour protéger le Président de la République » implique « on prive les citoyens de liberté dans l’intérêt d’un seul. » Je trouve ça spécieux. Tout comme le raisonnement à base de « Hitler faisait ça aussi » est un peu trop général à mon goût…

    J'aime

  4. Franc belge · juillet 1, 2009

    Et ça n’enlève rien au scandale du contrôle d’identité à rallonge, qui se pratique très souvent.

    J'aime

  5. arf · juillet 1, 2009

    j’aime bien comme tu abordes le sujet avec sagesse, prudence et nuance.

    en effet, depuis quelques temps, on dirait que certains sont à l’affut de la moindre arrestation pour contrôler sa régularité ou son temps d’exécution.

    putain, 12 minutes de trop…… vite l’AFP !

    J'aime

    • Franc belge · juillet 1, 2009

      Attention, je ne dis pas que ce contrôle d’identité est normal, youpi tralala tout va bien, hein ! Contrôler l’identité d’un citoyen qui n’est soupçonné d’aucun délit ou crime et qui possède ses papiers passe encore. Mais le retenir une heure et l’interroger sur ses opinions, là je tique quand même…

      N’empêche que vu les circonstances, ça ne signifie pas forcément le retour aux zeurléplusombres…

      J'aime

  6. B. · juillet 1, 2009

    … et au facies plus qu’au hasard aussi…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s