L'affaire SNCB prend de l'ampleur

Un fichier contenant des données à caractère personnel appartenant à près de 1,5 millions de clients de la SNCB a été divulgué sur le web par la SNCB durant un mois à l’insu de tous. En pleine période de fêtes, à l’heure où les journalistes digéraient le chapon loin de leurs rédactions, l’affaire a commencé mollement. C’est en train de changer. Voici une petite revue des liens les plus intéressants au sujet de l’affaire :

Pour porter plainte, je vous conseille d’envoyer directement un mail à la Commission Vie Privée. Vous pouvez joindre au message une copie de votre carte d’identité.

Vous pouvez aussi porter réclamation auprès de la SNCB en envoyant un mail à l’adresse internet-int@b-rail.be.

Publicités

10 commentaires

  1. Mateusz · janvier 2, 2013

    Les réactions politiques, ce sera à la rentrée. Lundi.

    J'aime

  2. Sven · janvier 2, 2013

    Belle infographie, Germain.

    J'aime

    • francbelge · janvier 2, 2013

      Merci Sven. J’ai cherché à exprimer le désarroi de l’homme face à l’angoisse post-moderne du tiraillement entre vie privée et vie médiatique sur les internets. Et bien sûr, je l’ai volé sur Google Images.

      J'aime

    • shalf · janvier 3, 2013

      OpenGraph sur ce blog de bonne tenue pour pouvoir LIKE Sven svplz.

      J'aime

      • francbelge · janvier 3, 2013

        Toutes nos équipes techniques sont momentanément occupées, merci de patienter et de faire confiance à francbelge.be.

        J'aime

  3. Pascal · janvier 2, 2013

    Je soutiens l’initiative de Frédéric, mais ce qui se passe est inévitable.
    Je ne suis pas d’accord totalement sur ce que tu dis. Tu joues sur les mots. Tu sais que pour signaler la présence d’une personne dans le fichier ou non, le programme doit exploiter celui-ci et donc Frédéric (son site) doit l’avoir à disposition. Donc, il le « possède » et l’exploite, hors il ne peut pas… Point
    Je suis persuadé que la sncb ne fera rien à son encontre. La commission de la vie privée pourrait (dans son rôle de garde fou sinon ce serait l’anarchie) mais n’en fera rien non plus.

    J'aime

    • francbelge · janvier 3, 2013

      En fait il a fait un traitement automatisé des données sans déclaration, ce qui est interdit, mais il ne les divulgue pas. La SNCB a fait l’inverse, c’est interdit aussi. La SNCB ne peut pas grand chose contre lui mais la Commission Vie Privée suite à une plainte d’une personne reprise dans le fichier, en théorie, oui.

      J'aime

  4. Monique Brunel (@webatou) · janvier 3, 2013

    Bonjour,

    Bon récapitulatif !

    Comme la SNCB recommande de s’adresser directement à elle pour obtenir des infos, j’ai voulu tenter le coup mais… https://plus.google.com/u/0/115929230560039879245/posts/5HdmzNVJdc8 L’internaute est tout simplement orienté vers un formulaire inadapté, donc inutilisable !

    Amicalement,
    Monique

    J'aime

  5. Pingback: Fuite de données personnelles, la SNCB reconnait son erreur | francbelge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s