Barbecue et contrôle fiscal

Samedi. Visite familiale. Tout le monde va bien. Ma sœur n’a pas encore mis bas mais ça ne saurait tarder. Je lui ai suggéré le saut à l’élastique pour accélérer le mouvement. Barbecue avec un cousin pas vu depuis longtemps. Mon petit neveu adore jouer à la « patate à modeler ».

Dimanche. Pris un verre avec B., égal à lui même. Le monde est séparé en deux : ceux qui ont des problèmes d’argent et ceux qui ont des problèmes d’impôt. B. se situe résolument dans la deuxième catégorie. Difficile de rester de gauche, hein ? Étant moi-même à la tête d’une confortable fortune (trafic d’armes, traite d’esclaves, drogue…), je conseille à B. l’émigration en Belgique. Nous devisâmes encore sur les différentes exonérations fiscales, la position idéale en terrasse pour mater les culs et le fait que 25 étaient largement suffisant.

En le quittant, il m’a traité de traînée. Je suppose que c’est affectueux.

Publicités

Un commentaire

  1. B. · juin 16, 2008

    Oh oui, quand vient le temps des élections, le choix entre la démagogie de gauche et le clientèlisme de droite est de plus en plus difficile. 😀

    J’ai testé cet après midi l’emplacement [chez Starbucks] dont nous avions parlé… Pas mal non plus. Un peu loin du point d’eau mais stratégiquement placé sur le chemin principal d’accès… :ob

    Oui, ce « trainée » là était affectueux. :o)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s