Élections

Guerre civile au Parti socialiste. Tout le monde tire sur tout le monde. Voir en particulier Éric Besson, un déçu du ségolénisme : « Diatribe d’un déçu de « Madame Royal » ». C’est violent. Sentant venir la déroute, Ségo et sa team réorganisent la campagne. C’est un peu comme faire virer le Titanic pour éviter l’iceberg…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s