L'iPhone 4 et le GripOfDeathInator

Tests réalisés par AntennaSys :

  1. Gripping the Naked iPhone 4 certainly had a strong negative effect on the data rates, both upload and download.
  2. The effect of the grips on the iPhone 3G is much smaller. But, the Full-Grip still reduces the data rate on upload.
  3. Use of the Apple « Bumpers » has a very positive effect on performance. It mitigates much of the effect of the grips at our signal strength level.
  4. The iPhone 4 data rates still beat the iPhone 3G data rates under all grip conditions.
  5. There was a large spread in the data during the Full-Grip, in both upload and download. This highlights the sensitivity of the antenna design to direct contact by the hand.

iPhone 4 Meets The GripOfDeathInator
By Spencer Webb and Steve Golson

Publicités

Inception, de Christopher Nolan

C’est une histoire de rêve dans le rêve, de film dans le film. Thème déjà traité. Scénario malin en forme de thriller sous sédatif.

Esthétique glaciale (comme d’habitude) et plutôt réussie. Construction complexe, voire sophistiquée (ce n’est pas un compliment, look it up). Parfois lourd bien que plaisamment spectaculaire. Suspense à tiroir un peu épuisant. La Cotillard fait peur (ce qui est bien), Ellen Page fait ce qu’elle peut. Leonardo joue comme un sifflet de bosco, c’est-à-dire sur deux notes.

Publié sur SensCritique. Je recycle.

EDIT: Via David (@IMtheRookie), je tombe sur une lecture critique passionnante du film [spoiler], avec laquelle je suis plutôt d’accord.

Top 10 des hommes et femmes politiques sur twitter

J’ai fait un relevé des hommes et femmes politiques belges sur twitter le 15 juin. Voici le top 10 en nombre de followers.

  1. Vincent Van Quickenborne, 7773 followers, ministre connecté
  2. Yves Leterme, 7429 followers, loser magnifique
  3. Alexander De Croo, 5145 followers, tombeur
  4. Jean-Michel Javaux, 3636 followers, vendeur de pastèques
  5. Didier Reynders, 3615 followers, commandant du Titanic
  6. Elio Di Rupo, 3168 followers, futur Premier de l’ancienne Belgique
  7. Paul Magnette, 1583 followers, dépollueur à Charleroi
  8. Sven Gatz, 1223 followers, bruxellois minoritaire
  9. Bart Staes, 950 followers, alter parlementaire européen
  10. Philippe Bossin, 943 followers, jeune pousse encore verte

Apple et l'innovation : l'exemple de Facetime sur iPhone 4

Les masses ignorantes pensent souvent qu’Apple est une entreprise super innovante. Les geeks barbus aiment bien se moquer en disant que tout ça c’est que du marketing pour neuneus. Les deux ont évidemment tout à fait tort.

Le concept d’innovation a été archi-débattu et a fini par devenir une sorte de baudruche remplie d’air tiède, un argument markétoche pour communiqué de presse. Je pense qu’on peut le définir (entre autres) comme une proposition qui change les conditions de marché, que ce soit par une nouvelle approche marketing ou une nouvelle technologie, le plus souvent, les deux à la fois.

Par exemple, l’arrivée du GSM a démarré l’ère de la communication mobile personnelle et décentralisée (devine d’où je t’appelle ?). Elle est avant tout constituée de technologies (et quelques belles prouesses). Dans le même domaine, l’invention de la tarification au forfait ou de la vente couplée a démocratisé l’usage du GSM (et engraissé copieusement les opérateurs mobiles). Pourtant, c’est presque exclusivement du marketing.

iPhone 4's Retina Display v.s. iPhone 3G

Illustrons avec la sortie de l’iPhone 4. Les médias grand public s’ébaudissent de Facetime. Ce n’est pourtant pas la première fois qu’on nous promet de la visiophonie mobile. Il existe même de nombreux téléphones qui la proposent déjà. Ce n’est donc pas là qu’on trouvera l’innovation.

Ce que la plupart n’ont pas relevé, c’est qu’Apple utilise des protocoles tout à fait standards. Ce sont en effet SIP (pour la gestion de la session) et STUN (pour passer à travers les proxys ou les firewalls) qui sont utilisés dans l’implémentation de Facetime. Le protocole RTP est utilisé pour le transport des paquets et l’encodage de la vidéo est en H264. Bref, c’est du grand classique…

Où est l’innovation ? Pour Apple, elle est double. D’abord, en prenant des éléments technologiques state-of-the-art et en les intégrant dans un logiciel alléchant et simple ; ensuite, en élaborant une proposition de valeur pour le client qui peut justifier le prix élevé, Apple a concocté un hit immédiat sans insulter l’avenir. Les chiffres de vente aidant, ils pourront toujours ouvrir leur solution aux développeurs et au reste de l’industrie. De quoi changer (encore) radicalement le marché.

Watson

IBM développe une nouvelle bestiole inutile et un peu tour de force. Il s’appelle Watson et il a été conçu pour jouer au Jeopardy™. Vous savez ? Le jeu où il faut retrouver la question à partir de la réponse. À défaut d’avoir de l’intelligence artificielle, on a de la stupidité bien réelle. IBM a recréé un couch potato virtuel qui regarde trop les jeux télévisés.

« This mission is too important for me to allow you to jeopardize it. »

Le jour où il retrouve la question correspondant à cette phrase, il faudra commencer à s’inquiéter.