Kindle : le livre électronique d'Amazon

Quand Amazon a sorti le Kindle (prononcer kinedeule) il y a deux ans, le concept m’avait fortement attiré. C’est un lecteur de livre électronique, doté d’un écran ultra confortable de type « encre électronique ». Mais son grand avantage, c’est qu’il est également pourvu d’une connexion 3G intégrée pour télécharger des ouvrages ou des journaux. Vous avez donc votre quotidien tous les matins, téléchargé durant la nuit. Amazon ayant négocié avec un opérateur, vous n’avez même pas d’abonnement à payer : la connexion est permanente.

Malheureusement, l’appareil n’était disponible qu’aux États-Unis. Ce n’est désormais plus le cas, le Kindle est livré dans cent pays. Damien Van Achter a interviewé Benoît Marchal, un des premiers clients belges qui vient d’ailleurs de lancer Moments Mobiles, un site consacré aux lecteurs de livres numériques.

http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=7203731&server=vimeo.com&show_title=1&show_byline=1&show_portrait=0&color=&fullscreen=1

Kindle International: 1ères impressions from Damien Van Achter on Vimeo.

Même si je suis tenté d’utiliser le terme révolutionnaire, celui-ci est tant galvaudé qu’il est depuis longtemps vide de sens. Je dirai donc qu’il y a deux aspects impressionnants dans cet appareil. D’abord, un écran confortable, utilisable en pleine lumière, comme un livre. L’expérience est très différente d’un écran d’ordinateur. Ensuite (et surtout), la connexion permanente à internet par 3G transforme les habitudes. Amazon a conçu le produit et l’offre commerciale pour que le client n’ait même pas à y penser. Vous avez votre journal tous les matins. Vous cherchez une définition sur wikipedia. Les contenus sont toujours disponibles. Bien sûr, il y a quelques inconvénients : moins d’autonomie qu’un livre papier, des contenus en anglais, une plateforme fermée. Je reste assez convaincu de l’utilité de l’appareil et vu le cours actuel du dollar, c’est très tentant.

Amazon Kindle 2, par Larry Page

[UPDATE] Frédéric Jacobs a réalisé un test vidéo du Kindle. Vous pourrez découvrir chez lui quelques unes des alléchantes fonctionnalités de l’appareil.

Publicités

15 commentaires

  1. Yann Lebout · octobre 23, 2009

    J’en veux un !

    J'aime

  2. Gonzague · octobre 23, 2009

    Comme Yann. Sauf que je l’ai pensé avant. Si si 😀

    J'aime

  3. PaKaL · octobre 23, 2009

    C’est moche, encombrant, froid, ca fait mal aux yeux, il faut le charger (batterie et textes), le transporter en plus de ton portable dans le train, c’est über geek…

    Franchement, non, j’ai renvoyer l’appareil de test/promo que j’avais reçu il y a un moi avec un plaisir proche de l’orgasme 🙂

    J'aime

    • Franc belge · octobre 23, 2009

      Tu viens encore de tuer l’enfant qui est en moi. Ordure. :-p

      J'aime

    • Benoit · octobre 23, 2009

      Nan, c’est vraiment l’anti-gadget geek. C’est un truc pour rats de bibliothèque anglophiles, il y a pas moins geek comme device.
      Mais, en Belgique, c’est un produit qui vise une infime tranche de population : les types qui se balladent avec 3 kilos de bouquins en anglais à chaque déplacement. Et si c’est pas ton cas, je comprends très bien que tu l’aimes pas. Il est pas fait pour toi.

      J'aime

      • PaKaL · octobre 23, 2009

        Ben toutes ma litérature (comme le ciné d’ailleurs) est anglophone (ok en dehors de roman franco-français) mais moi ce que j’aime c’est le coté compact d’un bouquin, sa chaleur, le fait de pourvoir le croquer, voir qu’il a vécu, annoter etc etc…

        J’ai un MBP13 que je traine presque partout, qu’est-ce que m’apporterait le kindle de plus a un bon roman coincé dans mon sac et des ebook dans le macbook 13 ?

        Je vois mal le kindle s’ajouter à l’attirail du cyber nomade…

        J'aime

      • Benoit · octobre 23, 2009

        J’aime pas beaucoup lire sur le MBP : c’est plus gros, c’est plus difficile à manipuler et dans le train avec les lumières changeantes… bof, bof.
        Mais comme tout c’est une question de goût et d’attentes.
        Je te rejoins sur le fait que c’est pas un gadget pour cyber-nomade. En fait, pour moi, c’est pas du tout un gadget geek. Au contraire, c’est un produit pour les amoureux de bouquins ce qui est pas la population geek classique. C’est le premier produit électronique que, quand je le montre à ma mère, où au lieu de lever les yeux au ciel, elle me réponds « et ils le font pas en Français ? »

        J'aime

      • PaKaL · octobre 23, 2009

        Je me considère franchement comme un geek (5 mac, des router Firewall Gigabit à la maison, 2 iphone, une PS3, plusieru canon 20, 50, 5 D MkII, etc etc) en plus d’être expert IT/securité en milieu bancaire mais pour moi rien de tel qu’un bouquin qu’il soit technique ou pas…

        Je ne viens rien de bien dans le kindle, lire sur un ecran c’est fatiguant en effet MBP ou kindle…

        Et puis que devient le charme des bibliothèque remplis de livres, la grande horloge qui « cloque », le chat sur les genoux et un bon Whisky 20 ans glace… 🙂

        [Note du modérateur] Tu mets de la glace dans ton whisky ! Je suis déçu, déçu…

        J'aime

      • PaKaL · octobre 23, 2009

        PS: ce que je remet surtout en cause c’est engouement pour le kindle (ou autre) surtout en europe où les gens, reconnaissons le, sont plus rafiné que les ricain ou les japonais…

        Je doute que cela soit un succès dans nos belles contrées …

        J'aime

  4. arf · octobre 25, 2009

    Voilà l’outil parfait pour lire le roman d’arnaud 🙂

    J'aime

  5. Greg · novembre 6, 2009

    Il me tente bien le Kindle, dommage que ça reste une plateforme fermée…Si un jour ils ouvrent leur truc à d’autres ouvrages que ceux du catalogue Amazon (style des PDF ou des Word qu’on pourrait uploader depuis son propre ordinateur, par exemple), je pourrais m’en acheter un.

    J'aime

  6. Eli Barroso · septembre 5, 2011

    J’aimerais savoir quelle est la démarche pour ‘publier’ un bouquin – roman – dans un de ces gadgets e-book.J’ai écris un livre en portugais/français et je veux le digitaliser.Est-ce que quelq’un ici peut me donner une idée de comment cela est possible ? Grand merci!

    J'aime

    • francbelge · septembre 5, 2011

      Bonjour !

      Je sais qu’Amazon propose une plateforme d’auto-publication ouverte à tous, qui permet d’être présent sur leur store et de vendre directement votre livre à vos lecteurs. Je ne sais pas si d’autres sites proposent ce genre de chose.

      Il reste que vous devrez formater votre livre numérique pour la lecture sur ce genre de support. Il existe plusieurs formats reconnus (Mobipocket, ePub et PDF, pour les plus connus). Cela demande quelques connaissances techniques même si ce n’est pas insurmontable.

      J'aime

  7. cvdl · novembre 7, 2011

    parait qu’en belgique ça ne fonctionne pas.?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s