Weekend sanglant

Vendredi. Visite de Paris comme un touriste japonais.

J’ai même mis les pieds à Saint-Sulpice. J’y suis resté plus d’une heure (pas tout à fait comme un touriste japonais, donc).

Shopping dans les grands magasins.
[mode pétasse] Ouh… du cachemire !!! [/mode pétasse]

Verre avec B. Nous parlons de ses amis, ses amours, ses emmerdes. Qui sont parfois les mêmes.

Samedi. Enterrement festif. Laser tag. Nous ressortons lessivés. Boisson(s).

Naissance d’un twit.

On finit la soirée dans un grand appartement. C’est – j’imagine – ce qu’on appelle prendre du galon.

Dimanche. Garde malade. J’accompagne B. à son examen de proctologie. Ou alors c’était les yeux ? Je ne sais plus.

Lundi. Repos forcé. Toute l’infrastructure informatique est down ce matin, pour cause de maintenance. Préparation en catastrophe de l’émission de ce soir. Le studio est en chantier mais tout est recablé en un temps record. J’ai eu peur.

Pour nos retrouvailles, il ose me dire, sourire en coin :
— T’écris ton journal intime, comme une gamine de 10 ans ?

La suite de la soirée sera bien plus agréable.

P.S. : mon score au laser tag ? Chacal en rut. No comment.

Publicités

3 Replies to “Weekend sanglant”

  1. il y a presque plus de surface là que dans mon appart

    Sur la photo, on voit uniquement les salons d’apparat et la cuisine sur la gauche, la partie privée était derrière le photographe (le couloir continue) :-O

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.