Inception, de Christopher Nolan

C’est une histoire de rêve dans le rêve, de film dans le film. Thème déjà traité. Scénario malin en forme de thriller sous sédatif.

Esthétique glaciale (comme d’habitude) et plutôt réussie. Construction complexe, voire sophistiquée (ce n’est pas un compliment, look it up). Parfois lourd bien que plaisamment spectaculaire. Suspense à tiroir un peu épuisant. La Cotillard fait peur (ce qui est bien), Ellen Page fait ce qu’elle peut. Leonardo joue comme un sifflet de bosco, c’est-à-dire sur deux notes.

Publié sur SensCritique. Je recycle.

EDIT: Via David (@IMtheRookie), je tombe sur une lecture critique passionnante du film [spoiler], avec laquelle je suis plutôt d’accord.