The Sartorialist: Lunch For 25

Publicités

Améliorer l'éducation

Deux articles intéressants sur l’éducation sont apparus sur mon radar aujourd’hui. Sur le blog de Nathan, vous pouvez trouver la traduction d’un article sur le rôle des parents dans l’éducation.

Nous, professeurs, savons que vous aimez vos enfants. Nous les aimons, nous aussi. Nous vous demandons juste – à genoux même – de nous croire, de nous supporter et de travailler avec le système, et non contre. Nous avons besoin de vous de notre côté, et nous avons besoin que vous nous donniez le respect que nous méritons. Aidez-nous à remonter la pente et permettez-nous de nous sentir appréciés, et nous travaillerons encore plus pour donner à votre enfant la meilleure éducation possible.

Et c’est Pascal-Emmanuel Gobry qui partageait sur twitter un excellent article scientifique sur les facteurs de réussite des écoles publiques aux USA.

We show that an index of five policies suggested by over forty years of qualitative research – frequent teacher feedback, the use of data to guide instruction, high-dosage tutoring, increased instructional time, and high expectations – explains approximately 50 percent of the variation in school effectiveness.

Je traduis : « Nous montrons qu’un indicateur comprenant cinq mesures éducatives tirées de quarante ans de recherche qualitative – un retour d’information fréquent de l’enseignant auprès des élèves, l’utilisation de données pour guider le processus, le tutorat à forte dose, un temps accru de présence en classe et des exigences fortes – expliquent pour approximativement 50% la variation de l’efficacité d’une école. »

Où l’on voit que ce ne sont ni la rigueur de la discipline, ni la conception des enseignements qui améliorent les résultats, mais bien l’engagement pédagogique de l’enseignant auprès des élèves.

J’oserais presque écrire la foi.

Le record Man vs. Machine : mille joueurs simultanés sur une carte

Ce dimanche, l’équipe de MuchDifferent va tenter de battre le record du plus grand nombre de joueurs simultanés dans un jeu FPS (tir à la première personne). Il s’agit de rassembler 1000 joueurs sur internet qui s’affronteront en direct dans un décor virtuel. J’ai la chance et le plaisir de connaître Patrick, Senior Developer chez MuchDifferent. Je lui ai donc demandé de me parler de ce record.

francbelge — Peux-tu nous présenter MuchDifferent ?

Patrick — MuchDifferent est une ASBL suédoise qui joue le rôle d’incubateur de projets IT pour des idées ambitieuses. L’organisation a été créée par un groupe d’étudiants de l’université d’Uppsala suite à un travail de groupe qui a pris des proportions assez importantes et qui leur a permis de se rendre compte du potentiel qu’ils avaient à travailler ensemble.

francbelge — C’est en développant le jeu SnowHard ?

Patrick — SnowHard est un jeu de batailles de boules de neiges à la troisième personne. SnowHard a mis en avant le manque de certains outils pour le développement de jeux et c’est à partir de là que des projets comme Pikkoserver et uLink ont démarré.

francbelge — Et que faites vous aujourd’hui ?

Patrick — Dans le domaine du jeu, MuchDifferent se positionne aujourd’hui comme société de middleware pour le développement de jeux. On travaille principalement sur des plateformes de développement existantes comme Unity.

francbelge — La technologie que vous mettez en avant pour ce record, elle s’appelle comment ?

Patrick — Elle s’appelle PikkoServer. C’est un outil de balance de charge permettant une très haute densité de joueurs. Elle est disponible depuis novembre 2011. L’idée avec cet événement, c’est de faire connaître la technologie et surtout prouver que c’est possible, parce qu’on a souvent droit au scepticisme des développeurs. On voudrait avec cet outil ouvrir des nouvelles possibilités dans le domaine du jeu, pour de nouveaux concepts !

francbelge — J’ai eu le droit à une petite démonstration privée et je peux juste dire que ça marche très bien. Comment va se passer le record ce dimanche ?

Patrick — Le record sera un événement unique qui durera une heure pendant laquelle on fera jouer jusqu’à 1000 joueurs en même temps dans l’espace proposé par le jeu. Le jeu est un FPS programmé pour l’occasion mettant en conflit les hommes contre les machines, d’où son nom, Man vs. Machine.

francbelge — Et pourquoi c’est un record ?

Patrick — Cinq cents joueurs dans chaque équipe se feront face dans un espace plutôt réduit. Nous voulons montrer qu’il est possible pour les 1000 joueurs d’interagir en direct avec tous les autres à tout moment et ce malgré un nombre important d’actions par minute. C’est une prouesse technique.

francbelge — Pas trop de trac pour ce dimanche ?

Patrick — On est assez sûrs que notre technologie marche car on teste intensivement depuis des semaines. Mais bon, on espère évidemment ne pas avoir laissé passer quelque chose qui nous ferait rater notre occasion d’écrire un petit bout de l’histoire du jeu vidéo. C’est autre chose dans des conditions réelles et on ne maîtrise sans doute pas tous les paramètres.

francbelge — Quelles sont les prochaines étapes pour MuchDifferent ?

Patrick — Aujourd’hui la suite d’outils UnityPark Suite pour le développement de jeux se concentre sur la plateforme Unity. Nous aimerions rendre ces outils disponibles sur d’autres plateformes comme Unreal ou Cry-Engine.

francbelge — Merci, on vous souhaite bonne chance et rendez-vous dimanche 29 janvier à 16h00 !

World Record – 29 Jan 2012 from MuchDifferent on Vimeo.

Check this out!

Checkthis sort sa nouvelle version !

Les blogs, c’est dépassé. Tumblr, c’est pour les hipsters. Pourtant, énormément de gens ont envie de dire quelque chose sur le web et surtout de le partager. Simplement. Sans installer un blog. Sans souscrire à un nouveau service de plus. C’est exactement ce que propose Checkthis. Si vous voulez partager une opinion, vendre quelque chose, organiser un événement, si vous cherchez quelqu’un et que vous n’avez ni le temps, ni les moyens d’y passer plus de cinq minutes, checkthis est la solution idéale.

Primo, vous créez une page. Il y a trois templates déjà tout fait pour les usages les plus courants (tell, sell & hire). Secundo, publiez là et partagez là. Tertio… rien. À part la télépathie, je ne vois pas comment ils pourraient faire plus simple. Ce que j’aime le plus : l’aspect frictionless de l’expérience. C’est fou comme tout va plus vite quand on ne vous demande pas dix fois votre email. La feature qui tue : l’intégration avec Paypal. Très bien fait. Énorme potentiel.

Go check it out.

Parlons business

Quoi ??? On est déjà le 17 janvier ? Désolé mais j’étais pris dans la tourmente des fêtes de fin d’année et de la job qui reprend de plus belle comme un ouragan qui passait sur moi, alors je n’ai pas eu trop le temps de bloguer entre les cadeaux, le chapon (je ne vise personne), mes projets, mon amour, mes emmerdes. Il est donc plus que temps de revenir vers vous (cordialement) et de vous présenter quelques projets siriousse bizenesse.

Je commence par mon collègue Arnaud qui vient de défendre sa thèse de doctorat (not the kind who cure people though) sur la configuration dirigée par les features. Partant du constat qu’il y a de plus en plus de produits qui proposent des options de configuration, il a développé des méthodes, des techniques et des outils pour la configuration guidée et collaborative.

Dans un genre totalement différent mais également tout à fait bizenesse compatibeule, si la créativité et l’innovation vous intéressent, je vous encourage très vivement à regarder le travail de mon collègue Martin. Il conduit une recherche doctorale sur l’utilisation de l’improvisation théatrale pour la collaboration et la créativité dans les phases initiales du développement logiciel (ingénierie des exigences).

Enfin, je lance un petit projet foufou de montres jeunes et rigolotes qui s’appelle Madame Persil. Si tu es jeune et rigolo, ça m’intéresse aussi.