Le bon, le brut et … le net

J’ai beau faire des efforts, je n’arrive pas à supporter Ségolène Royal. Je sais, c’est pas bien. C’est sans doute parce que je suis un vilain sarkoziste (ça doit être dans mes gênes). Il n’empêche, il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Voici justement une parodie des plus distrayantes. Read More

Publicités

Pourquoi je ne voterai pas pour Ségolène Royal

L’élection présidentielle est non seulement l’élection d’un parti, d’un courant mais aussi celle d’un homme ou d’une femme, qui devra incarner le pays tout entier et le guider. Cette confusion des genres est malheureuse, car on peut être compétent et intelligent (comme François Hollande ou Lionel Jospin) et avoir le charisme d’une huître (euh… les mêmes). Le président doit donc être à la fois une personne de volonté, de charisme (choses toutes irrationnelles) et doit également posséder un projet cohérent et pragmatique : ce compromis est difficile. Ma critique de Ségolène Royal porte sur ces deux aspects. Read More

Les sites en .eu

Le succès des sites en .eu ouvre de nouvelles possibilités de jeu de mots sur les terminaisons en « eu ». J’ai trouvé ça : feu, boutefeu, cessez-le-feu, coupe-feu, pare-feu, couvre-feu, pique-feu, pot-au-feu, dieu, adieu, demi-dieu, lieu, milieu, juste-milieu, chef-lieu, non-lieu, pieu, épieu, essieu, camaïeu, jeu, enjeu, franc-jeu, hors-jeu, bleu, cordon-bleu, bas-bleu, pneu, démonte-pneu, vœu, peu, hébreu, aveu, désaveu, cheveu, neveu, petit-neveu, moyeu. On a aussi toutes les injures en bleu, comme : corbleu, jarnibleu, morbleu, palsambleu, parbleu, sacrebleu, ventrebleu ou vertubleu.

Sont encore disponibles à l’heure où nous sommes : coupe-f.eu, pique-f.eu, chef-li.eu, franc-j.eu, bas-bl.eu, demonte-pn.eu, petit-nev.eu, corbl.eu, jarnibl.eu et vertubl.eu.

😉

Sources : dictionnaire inversé, le wiktionnaire et Gandi.

Retour des vacances

J’ai passé une excellente semaine à rien faire… le bonheur. J’ai quand même eu le courage de faire un peu de tourisme en Belgique. J’ai donc fait le tour des lieux touristiques indispensables de Bruxelles, à l’exception de l’Atomium. J’ai surtout vu l’exposition « Blicke auf Europa » sur la peinture allemande du XIXe. Très bien, même si je ne suis pas très fan de la peinture romantique et des grandes envolées wagnériennes (sur fond de paysage embrumé et de montagnes majestueuses). Disons que ces tableaux me touchent moins par leurs qualités artistiques que pour ce qu’ils racontent des transformations sociales majeures de l’Europe à cette époque. La fin du parcours se termine en apothéose avec quelques tableaux d’Adolph Menzel : d’une modernité incroyable, pour moi qui ne le connaissait pas du tout. On peut y voir le fameux tableau « La Forge ».

Annonce immobilière

Alors que je commençais à m’inquiéter de savoir pour qui j’allais voter, voilà que les choses s’arrangent. On aura probablement pas de prochain président de la République. En effet, le palais de l’Élysée est à vendre. Il y sûrement de quoi rembourser un partie de nos dettes, c’est très bien situé et il y a un parc magnifique… on en trouve plus.

Le lien sur eBay ne fonctionnant plus, voir L’Élysée est à vendre.