Élections

Guerre civile au Parti socialiste. Tout le monde tire sur tout le monde. Voir en particulier Éric Besson, un déçu du ségolénisme : « Diatribe d’un déçu de « Madame Royal » ». C’est violent. Sentant venir la déroute, Ségo et sa team réorganisent la campagne. C’est un peu comme faire virer le Titanic pour éviter l’iceberg…

Publicités

OpenOffice, la revanche du fils maudit (contre les ninjas)

J’ai réussi à compiler l’outil de test SvTool. Celui-ci permet d’afficher les contrôles utilisés dans OpenOffice, comme les listes déroulantes, le sélecteur de fichier, etc. Voici un exemple de l’état du portage sur Mac OS X pour le moment :

SvTools

Bon, c’est vrai. Le fond gris ne rend pas l’image très réjouissante. Mais c’est encourageant.

Aphorismes

Quelques perles trouvées sur slashdot :

  • As the CS gangsta rapper MC++ put it, “if we could factor large composites in poly time, we’d have enough money to not have to rhyme.”
  • XML is like violence: if it doesn’t work, use more.
  • “A distributed system is one in which the failure of a computer you didn’t even know existed can render your own computer unusable.”
    Leslie Lamport
  • “The way we can tell it’s C# instead of Haskell is because it’s nine lines instead of two.”
    wadler
  • C++ is to C as Lung Cancer is to Lung
  • “Two of the most famous products of Berkeley are LSD and Unix. I don’t think that is a coincidence.”

Comment ça marche, un blog ?

Une petite présentation des outils utilisés pour ce blog. D’abord WordPress, un moteur de blog assez puissant et rapide à configurer. Il vous suffit d’avoir un serveur web avec PHP et une base de données MySQL, comme chez OVH qui m’héberge pour une somme modique. La configuration de base est simplissime et consiste à remplir quatre lignes dans un fichier texte d’après les informations fournies par votre hébergeur ou selon votre configuration si vous aimez entretenir un serveur web (chacun ses vices) :

  • le nom du serveur de base de données ;
  • le nom de la base sur le-dit serveur ;
  • un nom d’utilisateur ;
  • un mot de passe.

Parmi les plug-ins indispensables à WordPress, j’en cite deux pour l’instant :

  • Akismet est un filtre anti-spam pour les commentaires ;
  • jLanguage pour faire des billets polyglottes comme celui-ci.

Il ne reste plus qu’à écrire des choses intéressantes. Et puis changer cet affreux thème par défaut !

Renault, une entreprise qui pousse ses salariés au suicide ?

Un bel exemple de journalisme orienté : « Carlos Ghosn se dit « très préoccupé » par la série de suicides chez Renault ». Le journaliste indique qu’il y a eu au « Technocentre » de Renault à Guyancourt cinq suicides ces deux dernières années, sur un total de douze mille salariés. On apprend que le conseil d’administration, le PDG et les syndicats sont inquiets, craignant une « épidémie » de suicides. Des mesures vont être prises, nous assure-t-on. Les conditions de travail, qui ont changé ces dernières années pour une plus grande optimisation, causeraient avec l’informatisation (elle a bon dos, l’informatique) une « déshumanisation » croissante. La direction et les syndicats ont donc décidé d’y remédier (en retournant au boulier et à la Remington, je suppose). Malgré la bonne volonté affichée, l’article termine néanmoins par une note pessimiste.

Soit.

On ne peut que regretter que quelqu’un, poussé par le désespoir, en vienne à tenter de mourir. Mais ne succombons pas à l’émotion ! Que se passe-t-il exactement chez Renault ? Les pauvres salariés sont ils donc tous poussés au suicide par des petits chefs atrabilaires et vétilleux ? Le Monde va-t-il sauver la classe ouvrière ? La nouvelle classe ouvrière, j’entends, celle des cols blancs qui paie ces impôts et doit encore dire merci…
Non, évidemment. Rien de tout cela. D’après le ministère de la santé et l’INSERM, le taux de suicide dans la population générale est de 19 pour 100 000 habitants et par an. D’après ce rapport, datant de 2001 mais citant des chiffres de 1997, ce taux est sous-estimé d’au moins 20 %. Si nous faisons une hypothèse très conservatrice basée sur ces chiffres, on obtient un taux de suicide chez l’adulte de l’ordre de 2 pour 10 000 par an. Soit en deux ans : 4 suicides.

Mes félicitations aux cadres de Renault : vous êtes dans la moyenne. Le journaliste, que la charité chrétienne m’interdit de nommer ici, est lui moins que médiocre.

OpenOffice, la suite

Après un peu moins de 24 heures de compilation (j’espère que ccache fonctionne bien), j’ai enfin obtenu un binaire… qui fonctionne. J’ai même une preuve :

OpenOffice natif sur Mac

Maintenant, au boulot ! Je veux dire mon vrai métier, OO attendra ce soir.

P.S.
L’installation télécharge également expat, curl, fondu, python, etc. Le répertoire des sources après une compilation complète pèse la bagatelle de 6 Go, et encore pour seulement deux langues. Much ado