Mon kyste pilonidal, ou « j'ai deux trous de cul et je le vis bien »

Avertissement et note liminaire : je vais vous raconter le banal ennui de santé qui m’occupe actuellement. Absolument rien de grave, je le jure. C’est même franchement rigolo si comme moi, vous aimez la médecine, les blouses blanches et les détails gores. Cependant, ne cherchez pas ici autre chose que mon expérience et ma modeste compréhension des événements. Pour des conseils médicaux, préférez des professionnels de santé diplômés.

Comme tous les imbéciles heureux en bonne santé, j’ai durant mes presque trente années d’existence toujours échappé aux maladies graves. Cette fois-ci ne fait pas exception.

Depuis plusieurs mois, un kyste se formait sous ma peau au niveau du sacrum dans mon sillon ((ô combien labouré)) interfessier. C’est une façon polie de dire que j’avais une petite boule au début de la raie du cul. C’est ce qu’on appelle un kyste pilonidal. Étant du genre soucieux de ma santé et de mon anatomie ((et celle des autres aussi, d’ailleurs)), je surveillais donc attentivement la croissance de cette boule, qui n’était heureusement que très légèrement douloureuse. Comme tout kyste inflammé, celui-ci avait néanmoins fini par devenir franchement douloureux et par se fistuliser (c’est à dire trouver la lumière).

Male_human_buttocks

La première étape du traitement fut de combattre l’inflammation. Pour cela, on m’a prescrit des antibiotiques à forte dose. Après avoir découvert que j’étais allergique à la pénicilline (et failli y passer en faisant un petit choc anaphylactique), j’ai finalement obtenu un kyste sans infection. Ce qui, vous l’avouerez, ne nous avance pas beaucoup.

La deuxième étape consiste à retirer le kyste chirurgicalement. Une simple rachianesthésie suffit et 15 minutes plus tard, vous voilà avec un deuxième trou. Le chirurgien commence par injecter du bleu de méthylène pour repérer le kyste et les éventuelles fistules associées. Il retire ensuite toute la zone de peau, presque jusqu’à l’os du sacrum ((j’avais dit que c’était un peu gore, hein…)). Dans mon cas, ayant hérité d’un dos pourri ((merci maman 🙂 )), l’anesthésiste n’a pas réussi à m’endormir le rachis et j’ai donc eu droit à une anesthésie générale. J’aurais vraiment préféré discuter avec mon chirurgien… ((sans blague !)) Tant pis.

Je me suis réveillé allongé, pansé et en très grande forme. Il faut savoir que l’opération ne consiste ni plus ni moins qu’à réaliser un beau cratère de quelques centimètres. C’est assez impressionnant mais dans mon cas, ce n’est presque pas douloureux. Oui, j’ai un trou béant ((enfin plus que le premier, quoi)) et j’ai même pas mal. Dans la plupart des cas, il est déconseillé de refermer la plaie. Il faut au contraire la laisser cicatriser lentement. Cela garantit une guérison complète et évite les infections et les récidives. L’inconvénient de la technique, c’est qu’un gentil infirmier viendra tous les jours pendant au moins un mois vous tripoter le derrière pour refaire votre pansement. Un pansement sanguinolent avec une mèche de 40 cm. Soooo sexy.

On dit parfois de nos chers disparus qu’ils sont morts d’une longue et cruelle maladie. Quant à moi, je survivrai sans doute très bien à cette longue maladie rigolote. J’ai vraiment beaucoup de chance.

Pour en savoir plus :

Signé : Monsieur Mal-au-pète

Publicités

17 commentaires

  1. JeandelaXR · septembre 14, 2009

    Ha, nah ! Voilà, on se demandait, nous voilà renseignés ! J’ai un lointain copain qui a eu un truc peut-être similaire, un poil qui pousse « en dedans » et fini par faire une « perle », hyper douloureux… !

    J'aime

    • Franc belge · septembre 14, 2009

      • Concernant les causes : c’est probablement un poil qui pousse à l’intérieur, mais il pourrait y avoir aussi des causes congénitales.

      • Pour la douleur : bizarrement, moi j’ai vraiment pas mal du tout. Même l’infirmier était étonné.

      J'aime

  2. Laïla · novembre 3, 2009

    où t’es tu fais opéré?

    J'aime

    • Franc belge · novembre 5, 2009

      Près de chez moi par un chirurgien recommandé par mon médecin. Tout simplement.

      J'aime

  3. Chrislaghome · mars 20, 2011

    Je voulais juste partager mon expérience car je vis ma même situation aujourd’hui.
    Je me suis fais opérer mercredi 16 mais à la différence de Francbelge, j’ai eu droit à une locale. Ce qui m’a permis de parler et rigoller avec les chirurgiens et toute le clique du bloc op’.

    Par contre, si « grâce à la perf. » je ne ressentais rien, aujourd’hui et malgré la prise d’antidouleurs je crêve de mal.

    Contrairement à toi, il n’y a pas de mêches mais des compresses 5X5 (3) puis un absorbant sur le dessus.

    Je voulais savoir combiens de tps tu avais pris pour cicatriser totalement?

    Bien à toi,
    Chrislaghome

    J'aime

    • Franc belge · mars 21, 2011

      La cicatrisation est lente (il faut qu’elle le soit pour éviter la récidive). Il va falloir supporter les changements de compresse pendant 15 jours au moins. Pour la douleur, c’est une peu la loterie. Courage. 🙂

      J'aime

  4. 2eTrouAussi · juillet 11, 2011

    je me suis fait opérer en 2005, et en tout 4 fois jusqu’à aujourd’hui. j’ai pas choisi le bon créneau en prenant un chirurgien plastique les 3 premières fois. la 4e fois (la bonne) c’était un endocrinologue. résultat des courses, on a du retirer un morceau gros comme mon point,qu’on m’a montré dans le bloc (merci la rachi). j’ai souffert de ce trou béant pendant un an, jusqu’à ce qu’il redevienne une tête d’épingle. plus d’un an après, ma peau reste hyper sensible, mon anatomie à « changé », donc j’ai du réapprendre ou était situé le « vrai trou » pour m’essuyer, et si je reste toute la journée sur un siège dur, je risque de ravoir un trou le lendemain, qui met généralement une semaine à se refermer,tellement la peau est fine et peu solide (le redeviendra-t-elle un jour?). la cerise sur le gateau? ben la douleur est ma plus grande amie. NE PATIENTEZ JAMAIS SI VOUS PRESENTEZ UN KYSTE PILONIDAL, ALLEZ DIRECT CHEZ UN ENDOCRINOLOGUE VOUS FAIRE SOIGNER !

    J'aime

    • francbelge · juillet 12, 2011

      Ne vous inquiétez pas trop, cela finira par cicatriser complétement. Dans le pire des cas, une greffe de peau peut être nécessaire. Consultez directement un vrai chirurgien. Courage.

      J'aime

  5. Thomas · octobre 11, 2011

    Coucou,

    Moi je suis dans le même cas j’ai un kyste pilonidal que je devais me faire enlever mais après quelques autres soucis j’ai pas pu ! et etant en formation Infirmière (2ème année), j’ose plus prendre RDV par peur de louper une bonne partie de ma formation (vu le temps de cicatrisation).

    Si j’attends encore y’a de gros risque pour ma santé ou pas du tout ! excepté la douleur gênante..?

    et pour être franc ça me fait stressé… 😦

    J'aime

    • francbelge · octobre 11, 2011

      Tant qu’il n’y a pas d’infection, ce n’est pas vraiment très grave. Le kyste infecté finira par former une fistule d’où s’épanchera l’infection. Pas super glamour quand même. :-/

      J'aime

  6. Nana · novembre 5, 2011

    sa peut arriver a tout le monde ??

    J'aime

  7. Stany88 · novembre 22, 2011

    Je vais aussi partager mon expérience. J’ai 23 ans et le 25 octobre dernier j’ai subis une opération local pour enlevé le kyste pilonidal, ce qui m’a donné une belle cicatrice d’environ 10 cm….(Sachant que j’avais demandé une anéstesie générale.. mais au final j’ai été moins « malade »). Vu que cela se trouve dans la raie des fesses, la cicatrice ne se voit pas. Juste après l’opération j’avoue que les douleurs étaient encore assez supportable (On m’a proposé de la morphine mais je jugeai inutile, des bouteilles d’anti-douleur était suffisant) mais il fallait rester la plus part du temps debout pour ne rien ressentir comme douleur. Assis, il fallait que je me mette sur le bord de la chaise, sur une fesse.. et pour dormir, je devais être allongé sur le coté.. pas confortable quoi! Pour conduire, j’ai testé et je déconseille car là cela devient quasi insupportable. Comptez un bon 3 semaines après votre opération pour reprendre le volant! Nous sommes le 22 novembre et je peux m’asseoir sans avoir de douleur et je peux dormir sur mon dos sans problème.. Par contre ce qui est long ce sont les soins quotidien que ça demande! Mon infirmière viens encore jusque demain changer mes pansements, ce qui fera au total un mois. D’abord elle est venue pour « nettoyer » le rejet du drain, et 2 semaines après, le drain retiré, elle a du changé régulièrement la mèche.. et le 8 novembre retiré les fils (noir) de la cicatrice.. les fils blancs se résorbe tout seul. Attention quand on m’a retiré les fils j’ai souffert! 😦 Déjà à partir du 14 novembre je n’avais plus de sang sur mes pansements mais le docteur m’a q-m remis 8 jours supplémentaire de soins. Selon le chirurgiens qui m’a opéré, je peux refaire du vélo dès la moitié du mois de décembre. Par contre sur le long de la cicatrice, je ne ressens plus de sensibilité et selon le docteur, cela reviendra 3-4 mois après. Comme j’étais dans le cas, je peux que vous conseiller de vous faire opérer dès que vous avez les premiers symptômes… au final, le kyste est récidiviste et reviendra toujours par la suite si vous ne l’enlevez pas et ce n’est pas très propre de voir ses sous vêtements souiller par le sébum rejeté par le kyste! Cela devient gênant ou douloureux dès que vous êtes assis, le kyste a le temps de faire sa « ramification » et plus vite opéré, plus petite sera la cicatrice et plus vite vous serez tranquille. Le chirurgien me dit que cela peut toucher tout le monde; homme, femme, enfant.. cela peut être aussi génétique, et c’est dû aux « poils ». Voilà j’ai tout dis 🙂 J’espère que mon expérience a pu vous aider.. et Bon Courage !

    J'aime

  8. vanessa · janvier 24, 2012

    bonjour, je vis acuellement ce probleme depui bientot 2 ans… 4 opérations… ma cicatrice ne fait que de se rouvrir… Aujourdhui je suis aller consulter un chirurgien plastique qui ma redonner espoir je vai etre greffer…. pour ce ki on besoin de renseignement ecrivez moi jai la solution!!!

    J'aime

  9. vanessa · janvier 27, 2012

    sa y est jai rendez vous pour decider de ce que je prefere faire pour guerir!!! soit je me laisse opere et on me tire la peau des fesses et menleve completement la raie des fesses et me cicatise en zig zag ou je consult ailleur!!!! a voir!!

    J'aime

  10. poilu · mars 23, 2013

    Bonjour, moi aussi je suis la victime de ce kyste, après de multiple opération des suites d’un accident, je décide enfin de faire enlever kyste qui avait dans les 2 ans, jusqu’à présent, je ne me suis fait opéré qu’une seul fois par un chirurgien viscérale, lui ma refermé la plaie après enlèvement, une fois les médicaments pris c’était plus gênant que douloureux,

    j’ai eu une infection sur le dernier point de suture qui ce trouvait à moins 1 cm de mon écluse arrière que je soupçonne avoir contracté après mes premiers passages au WC qui était vraiment douloureux, maintenant que je dois prendre du movicool pour des problèmes d’hémorroïde, je pense que le médecin aurait du me prescrire ce genre de produit ramollissant les selles

    la cicatrisation fut lente au niveau du point ou j’ai fait l’infection, rapidement mes infirmières et moi pensions que tout n’avait pas été enlevé, le médecin ne voulait pas l’entendre ainsi, lui préférait voir ma pilosité empêchant la cicatrisation final alors que moi et mes infirmières, nous insistions bien sur le faites que t’en que j’était soigné ça ce fermait et qu’après un ou deux jours sans soins ça ce ré-ouvrait

    finalement cela c’est refermé et j’ai pu reprendre la moto le temps d’une saison après quoi des douleurs sont réapparues au même niveau, ayant marre de toutes les opérations que j’ai subie en 4 ans (7/8) j’ai décidé de vivre avec ce kyste un moment, cela fait un an qu’il m’accompagne, après chaque sortie moto sur piste (supermoto) c’est douloureux 2/3 jours puis ça ce calme et en temps normale c’est rare que je le sente,

    maintenant que je cumule problème d’hémorroïde et kyste c’est un peu plus douloureux après une sortie moto, j’ai donc entamé des soins pour mes problèmes d’hémorroïdes chez un médecin que l’ont ma vivement conseillé et dont je suis pleinement satisfait (Dr Paulet Philippe à bxl), j’espère qu’une fois mes hémorroïdes enlevés je pourrais rouler cet été et me faire opéré en septembre/octobre de mon kyste, je ne le ferais pas dans le même hosto et j’espère que ce sera la bonne pour de kyste ><

    si j'ai des conseils à données ce serait ceux ci : si possible en fonction de la douleur faire une épilation avant l'opération et si votre kyste est proche de bouche d’égout, prenez un médicament ramollissant vos selles

    J'aime

  11. Alexia · juillet 31, 2013

    Bonjour ! J’aussi ce sympathique kyste depuis 8 ans environ. En tout cas, je m’en rappelle bien, car j’avais eu une grosse inflammation, enfin…j’appelle ça une infection et c’est carrément mon médecin traitant qui me l’avait nettoyée. Sans anti-douleurs, merci docteur, je m’en rappellerai toujours ! J’ai découvert que pas mal de gens étaient porteur de ce kyste et je me suis dite…on peut bien vivre avec, parfois il paraît que ça ne s’enflamme plus du tout (aléatoire d’une personne à une autre apparemment).
    Bref, ces dernières années, il s’enflamme un peu, puis plus rien, mais j’ai toujours craint une infection à nouveau. Pas très motivée par une opération, j’ai cherché des alternatives : mon but étant de calmer l’inflammation, car je peux très bien vivre avec sinon. Peu persuadée par l’homéopathie, sur conseil d’une collègue, j’ai pris l’annuaire et j’ai contacté un homéopathe. Lorsque je suis sorti de chez lui, il m’a donné UNE dose d’homeopathie et m’a refixé rdv dans un mois..je me suis dite….il se moque de moi,ça a 10x le temps de s’infecter…et ben en 5 jours la douleur est partie. La petite boule était encore là et est partie petit à petit mais après la douleur. Un an après il s’est à nouveau enflammé, je suis donc retournée chez l’homéopathe et même scénario : )
    Alors je vous l’accorde, le kyste ne va pas disparaître avec de l’homéopathie mais c’ets une bonne alternative pour la douleur en tout cas ; )

    J'aime

  12. Sonia · juillet 29, 2015

    Comment faire pour ne pas sentir la douleur quand l’infirmière retire la mèche ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s