tell

Check this out!

Checkthis sort sa nouvelle version !

Les blogs, c’est dépassé. Tumblr, c’est pour les hipsters. Pourtant, énormément de gens ont envie de dire quelque chose sur le web et surtout de le partager. Simplement. Sans installer un blog. Sans souscrire à un nouveau service de plus. C’est exactement ce que propose Checkthis. Si vous voulez partager une opinion, vendre quelque chose, organiser un événement, si vous cherchez quelqu’un et que vous n’avez ni le temps, ni les moyens d’y passer plus de cinq minutes, checkthis est la solution idéale.

Primo, vous créez une page. Il y a trois templates déjà tout fait pour les usages les plus courants (tell, sell & hire). Secundo, publiez là et partagez là. Tertio… rien. À part la télépathie, je ne vois pas comment ils pourraient faire plus simple. Ce que j’aime le plus : l’aspect frictionless de l’expérience. C’est fou comme tout va plus vite quand on ne vous demande pas dix fois votre email. La feature qui tue : l’intégration avec Paypal. Très bien fait. Énorme potentiel.

Go check it out.

9 réflexions au sujet de « Check this out! »

  1. jf le scour

    est-ce qu’il est possible d’avoir une traduction
    je ne suis pas du tout alors pas du tout « franglai », moi !

    aller* quelle époque
    jf le scour

    *je sais, je sais, je revendique

    Répondre
    1. francbelge Auteur de l’article

      Le service est encore en anglais mais il est tout jeune. Il faut avouer que c’est tellement simple qu’une traduction me semble un peu superflue. Les goûts et les couleurs… :-)

      Répondre
  2. jf le scour

    non non
    c’est le texte de votre article
    avez-vous vu le nombre de mots « anglais »
    je sais que cela fait « silicon sentier » le « franc-anglais »,
    reste attacher à la lecture de ce qui m’arrive en boîte dans ma langue
    et quand j’ai besoin de lire en anglais
    je vais sur des sites anglais

    aller* quelle époque
    jf le scour

    *je sais, je sais, je revendique

    Répondre
    1. francbelge Auteur de l’article

      Je suis navré mais l’anglais est la langue de l’informatique. Je préfère un terme en anglais concis et précis à une lourde périphrase maladroite en français. Néanmoins, j’avoue que ce texte est particulièrement truffé d’anglicismes dispensables (comme template ou friction-less). Mea culpa. :-)

      Répondre

Laisser un commentaire