Gaza / Israël : la guerre électorale

Enfin une analyse intelligente sur le conflit entre le Hamas et Israël, avec de vrais morceaux d’information dedans :

La logique du Hamas est la suivante : tôt ou tard, il y aura des élections libres chez les Palestiniens – le mandat d’Abbas arrive légalement à son terme ce vendredi 9 janvier – et nous les gagnerons. C’est une stratégie de conquête du pouvoir et le sort de la population civile n’entre pas en ligne de comptes.

Côté israélien, c’est la logique des élections générales prévues pour le 10 février, mais qui pourraient être reportées de quelques semaines. Tous les sondages indiquent que Benyamin Nethanyahou (Likoud, droite) devrait les emporter et qu’il ne pourra gouverner qu’avec une coalition, sans doute avec le centre. Toute la question est de savoir qui sera son meilleur allié : Ehud Barack, ministre de la Défense, à la tête du parti travailliste ou Tzipi Livni, ministre des affaires étrangères, à la tête de Kadima ?

Ce genre de conflit n’arrive donc pas subitement, sans explication, comme une malédiction perpétuelle sur la Terre sainte ? Apparemment, non…

Laisser un commentaire